Accueil  |  Publications  |  Forum  |  Contact
 

Collectif des Victimes de Dysfonctionnements Judiciaires et Administratifs










AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS …

BIEN CHERS FRERES,

En cette période de trouble judiciaire où les justiciables dénoncent de plus en plus nombreux, la violation répétée du Droit Français, et à l’heure où M. SARKOZY a désigné la Commission d’Arrois pour étudier une grande réforme du droit.

A l’heure aussi où des victimes de plus en plus nombreuses, se voient totalement ruinées après avoir été spoliées de leurs biens,

Où nos personnes âgées ou handicapées, se voient également spoliées de leurs biens par certains organismes tutélaires corrompus qui sembleraient être appuyés par de curieuses manoeuvres judiciaires.

Où nos enfants abusés se voient laissés entre les mains de leurs bourreaux et où on laisse par simple erreur d’écriture nous dit-on, ressortir un violeur …

Où tous s’interrogent ainsi en se demandant, jusqu’où la France et ses représentants que sont les hommes de loi ou du droit, vont-ils nous entraîner,

PAR CES MOTIFS


Nous, soussignés citoyens français parlant au nom du Peuple et de la Liberté, l’Egalité et la Fraternité,

DIRE ET JUGER :

- Que soient poursuivis et condamnés pénalement tous ces hommes du droit et de loi, qui :

  • Inondent leurs conclusions ou leurs rapports (avocats, avoués, experts, notaires, liquidateurs etc …), leurs jugements (magistrats) de signes de reconnaissance tels que * * *, * * *, X X X, 0600600006 etc … *Comme vous l’explique la vidéo qui suit et qui fait que systématiquement le DROIT n’est pas respecté !



QU’IL EST DESORMAIS INUTILE de faire croire aux victimes, que ces signes d’influence réelle ou supposée, sont des signes typographiques placés pour séparer les paragraphes ou enjoliver les documents car :

  • l'étoile à 5 pointes - dont l'une est orientée vers le Nord, indiquant la stabilité - exprime l'équilibre entre les qualités morales et sociales devant définir l'Etat et signifie aussi l'astre brillant de son propre éclat, c'est-à-dire, un état indépendant : l'étoile symbolise la liberté et est également un symbole maçonnique.
  • Le terme latin «ANNUIT COEPTIS» signifie «Notre entreprise est couronnée de succès», et «NOVUS ORDO SECLURUM» peut se traduire par «Nouvel Ordre des Siècles» ou encore «Nouvel Ordre Mondial». Au pied de la pyramide, nous lisons le chiffre romain MDCCLXXVI, soit 1776, année de l’indépendance des États-Unis d’Amérique, mais aussi celle de l’inauguration des Illuminés de Bavière. Au sommet, nous retrouvons l’ «Oeil de la Connaissance» présent dans chaque loge, généralement à la place du «Vénérable Maître» (certains l’appellent aussi, l’œil qui voit tout, l’œil de «Big Brother» ou encore l’œil de Lucifer).


A droite, le Phœnix aux ailes déployées, 2 fois 26 plumes. Il tient un rameau d’olivier de 13 feuilles et 13 olives (patte de droite), 13 flèches (patte de gauche). Un blason de 13 bandes sur le ventre. Une étoile à 6 branches au-dessus de la tête, formé de 13 étoiles à 5 branches. Bref, tout une symbolique …



L’Etoile à 5 branches que l'on retrouve dans les temples maçonniques.



Il ne peut ainsi s’agir de coincidences répétées et ces signes sont bien des symboles francs maçonniques qui permettent aux francs maçons de se reconnaître et de faire perdre les procès aux réelles victimes souvent transformées en coupable.

Le triangle équilatéral - qui se détache de l'ensemble - est la figure géométrique parfaite par ses 3 cotés et ses 3 angles égaux, lesquels signifient l'égalité entre les hommes. Les 3 couleurs (blanc, bleu et rouge) sont celles de la révolution et dans la connotation latine, s'associent au triptyque révolutionnaire français de liberté, égalité, fraternité. Elles unissent, en plus, les idéaux de justice exprimés dans la pureté de la couleur blanche, l'altruisme et la grandeur de ses idéaux dans le bleu, avec le rouge, le reflet du sang qui se versa pour la liberté.



On peut s’interroger aussi sur les références qu’utilisent en certaines occasions les juridictions pénales :

"RG : .08420." qui forment une équerre : . encadrant le n° de rôle d’un dossier pénal

L’équerre est aussi un signe maçonnique



* M. Georges FENECH vient de rendre son rapport 2008 sur « La Justice face aux dérives sectaires » qui mentionne que, nous le citons :

"Passés maîtres dans une forme de tératologie de l’adepte, les dirigeants de mouvements à caractère sectaire exploitent sans scrupule la moindre faiblesse d’un individu, isolé à la suite d’une rupture familiale, professionnelle ou encore frappé d’une maladie grave".


Il ne peut ainsi s’agir de coincidences répétées et ces signes sont bien des symboles francs maçonniques qui permettent aux francs maçons de se reconnaître et de faire perdre les procès aux réelles victimes souvent transformées en coupable.

PS : tératologie : « Partie de la pathologie dans laquelle se trouvent décrites et classées les monstruosités ».

« Présentes dans toutes les couches sociales, tous les secteurs d’activité y compris les milieux institutionnels, économiques, universitaires, juridiques, médicaux, éducatifs, sportifs, ces organisations n’ont jamais cessé de proliférer. Certains sectateurs occupent des postes clefs et mettent leur pouvoir et leur influence au service d’une doctrine avilissante pour l’individu »

« La réalité de la mouvance sectaire dissimule souvent des atteintes graves à l’ordre public, aux personnes et aux biens ».


Et en conclusion du rapport de M. FENECH :

Le consensus de la classe politique sur la question sectaire, n’est en aucune manière la preuve d’une prise de conscience éclairée sur le sujet.

Voilà pourquoi nous avons voulu éclairer nos concitoyens justiciables victimes des dérives sectaires, notamment de certains membres de la Franc Maçonnerie totalement corrompus et qui gangrènent tout notre système judiciaire …

Citoyens :


Vous comprendrez ainsi pourquoi ces signes sont utilisés aux fins d’entre aide entre frères et … de protections évidentes dont sont complices de nombreux avocats et magistrats et autres professionnels du droit utilisant les « étoiles » dans leurs conclusions et leurs jugements …

Il serait effectivement temps de faire une réforme : mais laquelle ?

Agrandir les prisons … sans doute !

QUE LA JUSTICE SOIT FAITE

#




© 2008 - SK


E-mail:  lianeporte38@aol.com